Adjoint(e) Coordinateur chantiers

I. Contexte

Halage cherche à répondre à une double préoccupation en termes, d’une part, de solidarité avec les personnes en recherche de stabilité sociale ou professionnelle et, d’autre part, de préservation de l’environnement. Quatre pôles d’activités permettent d’approcher la réalisation de cet objectif général.Halage met en œuvre 10 chantiers d’insertion par l’activité économique dans les espaces verts sur 4 départements (75, 92, 93, 95), proposant ainsi un parcours à plus de 80 salariés en insertion par an.Depuis plusieurs années, Halage cherche à développer aussi des propositions de parcours autour des activités de production agricole et horticole. Halage est aussi centre de formation agréé pour 2 CAP agricoles. Halage porte également un jardin solidaire à la Goutte d’Or à Paris, proposant un projet de remobilisation autour de l’activité de jardinage pour près de 50 participants par an. Enfin, Halage est propriétaire du PHARES (Pôle d’Hospitalité des Activités à Rayonnement Écologiques et Solidaires),mettant à disposition des espaces locatifs à bas prix et des services de qualité pour des structures de l’ESS .

II. Définitions

Définition de l’emploi et nature de l’activité

Au sein d’un ACI et dans le cadre de son projet d’accompagnement, l’adjoint(e) coordinateur chantiers travaille à appuyer la coordination de partie des actions de la structure, dans le respect du projet associatif

Conditions, lieu et nature de l’activité

L’activité s’exerce en structure atelier et chantier d’insertion (ACI), et particulièrement de façon transversale, en mode de conduite de projets. L’adjoint(e) coordinateur chantiers peut-être amené(e) à se déplacer en dehors de la structure.

Niveau et prérequis

Au niveau A, l’emploi nécessite un minimum d’expérience professionnelle et de formation, prérequis de l’emploi repère, la capacité à conduire un projet, à superviser des équipes, à mener des activités en fonction d’objectifs ou d’enjeux stratégiques fixés préalablement.

III. Positionnement hiérarchique et fonctionnel

Placé sous l’autorité du coordinateur chantiers, l’adjoint(e) coordinateur chantiers a une autorité opérationnelle sur l’ensemble des encadrant(e)s de chantier et garantit la bonne mise en œuvre des aspects techniques et pédagogiques

IV. Tâches

1. Gestion administrative

  • Validation et ou réalisation de devis.
  • Appui le Coordinateur chantiers pour répondre aux marchés publics pour les onglets Techniques.
  • Appui à la rédaction et mise en forme des bilans envoyés aux clients.
  • Appui à la compilation et à l’envoi des heures tableaux d’heures d’insertion.

2. Gestion logistique

  • Gestion des stocks d’équipement de protection individuelle (inventaire, commande, distribution).
  • Planification des actions de maintenance de concert avec les encadrants concernés et le coordinateur chantiers.
  • Planification des besoins en équipement, de concert avec les encadrants concernés et le coordinateur chantiers.
  • Supervision et organisation de l’achat de matériaux ou de plantes destinés à un aménagement, avec les encadrants concernés et le coordinateur chantiers.
  • Supervision et organisation de la logistique des chantiers avec les encadrants concernés et le coordinateur chantiers. (Commandes, suivi, livraison)
  • Organisation des actions nécessaires (entretiens, emménagement, travaux…) à la gestion des bases de vie.

3. Gestion opérationnelle

En cohérence avec la stratégie opérationnelle globale définie par le coordinateur chantiers

  • Gestion opérationnelle et soutien des chantiers d’insertion de l’association en termes technique, pédagogique et de planification.
  • Remplacement en cas d’absence d’un encadrant technique et pédagogique.
  • Participe à la réflexion qui mène à la répartition des charges de travail entre équipe avec le coordinateur chantiers
  • Conçoit d’éventuelles propositions d’aménagements paysager ou oriente ses collègues encadrants afin de leur offrir la meilleure chance d’aboutir et de répondre aux besoins du client.
  • Peut participer au recrutement des encadrants techniques et pédagogiques avec le coordinateur chantiers.
  • Met en œuvre le tuilage des nouveaux encadrants.

4. Partenariats

  • Participation aux réunions de chantier, aux divers comités (pilotage, technique) sur demande de la direction ou du coordinateur chantiers.
  • Assure un suivi de certaines relations clients avec l’accord du coordinateur
  • Participation aux diverses collaborations (partenaires, clients, institutions) sur demande de la direction ou du coordinateur chantiers.
  • Être le témoin et le défenseur des capacités de réponse des équipes sur le terrain, avec pour ambition de leur trouver des activités valorisantes auprès des partenaires.

5. Stratégie globale

  • Assurer une veille sur l’émergence des nouveaux besoins et proposer aux directeurs de nouvelles actions.
  • Aider le (la) coordinateur(trice) et le (la) directeur(trice) dans la prise de décision.

Cette liste de tâches n’est pas exhaustive et pourra évoluer ponctuellement et temporairement en fonction de la situation et des besoins de l’association.

PROFIL CANDIDAT(E)

  • Diplôme professionnel de niveau IV, ou III, ou II (BEP/bac pro/BTS, licence ou titre homologué de formation continue), ou un autre niveau avec une expérience de plusieurs années dans l’activité exercée.
  • Rigueur et sens de l’organisation
  • Maîtrise de l’outil informatique ;
  • Aisance relationnelle, capacité d’écoute et de propositions dans différents contextes (équipe salariée, clients, institutionnels…)
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Intérêt pour l’objet social de l’association et partage des valeurs de la structure

STATUT ET CONDITIONS PARTICULIERES

  • Durée de travail : 35 h par semaine
  • Lieu de travail : L’Ile Saint-Denis (93) et les départements limitrophes
  • Niveau C emploi repère encadrant(e) classification Halage / CCN (coefficient 374)
  • 2353 euros brut mensuel
  • Pass Navigo 50% (Zone RATP).
  • Frais téléphoniques couverts

.