Archives de l’auteur : inciteas_admin

Co-Coordinateur.trice des Chantiers Espaces Verts

I. Contexte

Halage cherche à répondre à une double préoccupation en termes, d’une part, de solidarité avec les personnes en recherche de stabilité sociale ou professionnelle et, d’autre part, de préservation de l’environnement. Quatre pôles d’activités permettent d’approcher la réalisation de cet objectif général.Halage met en œuvre 10 chantiers d’insertion par l’activité économique dans les espaces verts sur 4 départements (75, 92, 93, 95), proposant ainsi un parcours à plus de 80 salariés en insertion par an.Depuis plusieurs années, Halage cherche à développer aussi des propositions de parcours autour des activités de production agricole et horticole. Halage est aussi centre de formation agréé pour 2 CAP agricoles. Halage porte également un jardin solidaire à la Goutte d’Or à Paris, proposant un projet de remobilisation autour de l’activité de jardinage pour près de 50 participants par an. Enfin, Halage est propriétaire du PHARES (Pôle d’Hospitalité des Activités à Rayonnement Écologiques et Solidaires),mettant à disposition des espaces locatifs à bas prix et des services de qualité pour des structures de l’ESS .

II. Définitions

Définition de l’emploi et nature de l’activité

Au sein d’un ACI et dans le cadre de son projet d’accompagnement, l’adjoint(e) coordinateur chantiers travaille à appuyer la coordination de partie des actions de la structure, dans le respect du projet associatif

Conditions, lieu et nature de l’activité

L’activité s’exerce en structure atelier et chantier d’insertion (ACI), et particulièrement de façon transversale, en mode de conduite de projets. L’adjoint(e) coordinateur chantiers peut-être amené(e) à se déplacer en dehors de la structure.

Niveau et prérequis

Au niveau A, l’emploi nécessite un minimum d’expérience professionnelle et de formation, prérequis de l’emploi repère, la capacité à conduire un projet, à superviser des équipes, à mener des activités en fonction d’objectifs ou d’enjeux stratégiques fixés préalablement.

III. Positionnement hiérarchique et fonctionnel

Placé sous l’autorité du coordinateur chantiers, l’adjoint(e) coordinateur chantiers a une autorité opérationnelle sur l’ensemble des encadrant(e)s de chantier et garantit la bonne mise en œuvre des aspects techniques et pédagogiques

IV. Tâches

1. Gestion opérationnelle

En cohérence avec la stratégie opérationnelle globale de l’association

  • Gestion opérationnelle des chantiers d’insertion de son périmètre de l’association en termes de projets et de personnes
  • Planification des activités chantiers en lien avec les autres activités d’accompagnement et de formation
  • Mise en oeuvre des choix de répartition des charges de travail entre équipe
  • Propositions d’aménagements paysagers
  • Remplacement ponctuel lors d’absences d’encadrant.e technique
  • Garant.e du processus de recrutement et du suivi des salarié.e.s en parcours pour les chantiers sous sa responsabilité
  • Assurer, en cas de besoin, des modules de formation ayant rapport avec l’aspect technique des chantiers

2. Gestion logistique

Avec l’appui de l’encadrant.e voltigeur et des encadrant.e.s

  • Gestion des stocks d’équipement de protection individuelle (inventaire, commande, distribution)
  • Gestion logistique des chantiers (commandes, suivi, livraison)
  • Planification des actions de maintenance
  • Planification des besoins en équipement

3. Gestion administrative

  • Préparer les comités de pilotage et participer aux comités de suivin.
  • Participer aux réunions de chantier
  • Etablir, périodiquement des procès-verbaux de chantier
  • Etablir les devis pour les chantiers et participer à l’élaboration d’offre finalisée dans le cadre d’appel d’offres

4. Gestion du matériel

  • S’assurer du bon entretien et du suivi de l’entretien du matériel (outillage, véhicules,…) et en rendre compte
  • Prévoir, en temps utiles, les réparations à effectuer sur la base de devis
  • Identifier les besoins nouveaux en matériel
  • Acheter le matériel nécessaire et en rendre compte

5. Collaborations internes

  • Collabore avec la/le conseillère(er) en insertion professionnelle, les encadrant.e.s techniques et les formateurs/trices pour la réalisation des programmes de formation et les parcours des salariés en insertion

6. Partenariats

  • Participer aux réunions de chantier et sur demande aux divers comités (pilotage, technique)
  • Créer et maintenir des liens avec l’environnement (structurels et institutionnels) et mettre en œuvre une collaboration étroite avec l’ensemble des partenaires extérieurs et les autres structures du domaine de l’insertion.

7. Stratégie globale

  • Assurer une veille sur l’émergence des nouveaux besoins et proposer à la direction de nouvelles actions
  • Aider la direction dans la prise de décision

Cette liste de tâches n’est pas exhaustive et pourra évoluer ponctuellement et temporairement en fonction de la situation et des besoins de l’association.

PROFIL CANDIDAT(E)

  • Diplôme professionnel de niveau IV, ou III, ou II (BEP/bac pro/BTS GPN, licence ou titre homologué de formation continue), ou un autre niveau avec une expérience de plusieurs années dans l’activité exercée.
  • Bonne connaissance du cadre légal de l’insertion professionnelle et intérêt pour le droit du travail.
  • Bon rédactionnel
  • Aisance relationnelle, capacité d’écoute et de propositions
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Maitrise des logiciels Excel, Word obligatoire
  • Capacité de représentation de l’association dans différents cadres (institutionnels, clients,…)
  • Capacité à organiser le travail d’autrui et fédérer
  • Facilitateur.trice : savoir faire travailler ensemble des acteurs venants de différents secteurs d’activités
  • Polyvalence
  • Intérêts pour des domaines variés (architecture, paysagisme, sciences du sol, biodiversité, éducation populaire) est un plus
  • Sensibilité aux valeurs du monde associatif et de l’économie sociale et solidaire

STATUT ET CONDITIONS PARTICULIERES

  • CDI – 35 heures par semaine
  • Lieu de travail : L’Ile Saint-Denis (93) et les départements limitrophes
  • Salaire d’entrée 2353 € brut mensuels – (grille des rémunérations d’Halage / CCN)
  • Passe Navigo 50%
  • Frais téléphoniques couverts
  • A pourvoir dès que possible

Avantages collectifs sur critères d’ancienneté dans la structure :

  • Prime d’ancienneté
  • 13ème mois
  • 2 semaines de congés payés supplémentaires sur critère d’ancienneté dans la structure

Pour candidater, envoyer le CV par courriel
(recrutement@halage.fr et cecile.vaudey@halage.fr ) ou le
déposer à l’association Halage, 6 rue Arnold Géraux 93450 L’Île Saint Denis.

Mis à jour le 18 décembre 2020

Encadrant(e) technique Chantier d’insertion Espaces verts

I. Contexte

Halage cherche à répondre à une double préoccupation en termes, d’une part, de solidarité avec les personnes en recherche de stabilité sociale ou professionnelle et, d’autre part, de préservation de l’environnement. Quatre pôles d’activités permettent d’approcher la réalisation de cet objectif général. Halage met en œuvre 10 chantiers d’insertion par l’activité économique dans les espaces verts sur 4 départements (75, 92, 93, 95), proposant ainsi un parcours à plus de 120 salariés en insertion par an.Depuis plusieurs années, Halage cherche à développer également des propositions de parcours autour des activités de production agricole et floricole. Halage est aussi centre de formation agréé pour 2 CAP agricoles. De plus, Halage porte un jardin solidaire à la Goutte d’Or à Paris, proposant un projet de remobilisation autour de l’activité de jardinage pour près de 50 participants par an. Enfin,Halage est propriétaire du PHARES (Pôle d’Hospitalité des Activités à Rayonnement Écologiques et Solidaires), mettant à disposition des espaces locatifs à bas prix et des services de qualité pour des structures de l’ESS.

II. Définitions

Définition de l’emploi et nature de l’activité

Au sein d’un ACI et dans le cadre de son projet d’accompagnement, l’encadrant(e) technique,pédagogique et social(e) encadre des salariés polyvalents autour d’un support d’activités techniques et participe à l’ensemble des aspects liés aux parcours d’insertion.

Conditions, lieu et nature de l’activité

L’activité s’exerce en structure atelier et chantier d’insertion (ACI), en extérieur (chantiers, jardin,domaines publics…)

Niveau et prérequis en relation avec la Convention Collective Nationale des Ateliers Chantiers d’Insertion

Au niveau A, l’emploi nécessite un minimum d’expérience professionnelle ou de formation, prérequis de l’emploi repère. Au niveau B, l’emploi nécessite des compétences techniques spécifiques ou une expérience professionnelle. Il nécessite la capacité à expliquer à d’autres les programmes de travail ou d’actions pour obtenir un résultat, ou à faire se développer du savoir-être, ou à faire travailler ensemble des pairs.

III. Positionnement hiérarchique et fonctionnel

Placé sous l’autorité du coordinateur chantiers, qui a une autorité opérationnelle sur l’ensemble des encadrant(e)s de chantier, il/elle garantit la bonne mise en œuvre des parcours d’insertion en lien avec l’accompagnement et la formation.

IV. Tâches

1. Encadrement des équipes de salariés en insertion

  • Organiser le travail sur les différents chantiers et gérer les équipes
  • Diriger les salariés et les stagiaires sur les chantiers et terrains d’application et veiller à leur encadrement technique
  • Rendre compte du comportement des salariés sur chantier au coordinateur et au chargé(e) d’accompagnement
  • Remplir les feuilles journalières de présence et d’information sur l’activité.

2. Actions sur les chantiers

  • Conduire les travaux
  • Faire des propositions d’aménagement paysager
  • Participer aux réunions de chantier
  • Établir, périodiquement des procès-verbaux de chantier
  • Établir les devis pour ces chantiers

3. Gestion du matériel

  • S’assurer du bon entretien et du suivi du matériel (outillage, véhicules, etc.) et en rendre compte
  • Prévoir, en temps utiles, les réparations à effectuer sur la base de vie. Identifier les besoins nouveaux en matériel
  • Acheter le matériel nécessaire et en rendre compte

4. Formation

  • Assurer, en cas de besoin, des modules de formation ayant rapport avec l’aspect technique des chantiers

5. Vie associative

  • Participer aux actions de communication et de sensibilisation de l’association dans le domaine de l’environnement
  • Participer à la conception de nouvelles actions de chantier

Cette liste de tâches n’est pas exhaustive et pourra évoluer ponctuellement et temporairement en fonction de la situation et des besoins de l’association.

PROFIL CANDIDAT(E)

  • Diplôme professionnel de niveau V, ou IV, ou III (CAP/BEP/bac pro/BTS, ou titre homologué de formation continue) du secteur d’activité, ou un autre niveau avec une expérience de plusieurs années dans l’activité exercée.
  • Bonne connaissance du cadre légal de l’insertion professionnelle est un plus.
  • Connaissances de base en droit du travail.
  • Compétences : travaux paysagers, gestion de zones humides, aménagement forestiers, reconnaissance botanique, utilisation de tous les outils thermiques usuels, tailles douce ou raisonné des arbres et arbustes.
  • Permis B exigé
  • Utilisation de l’outil informatique ;
  • Aisance relationnelle, forte capacité d’écoute et de proposition ;
  • Bonne aptitude pédagogique et managériale ;
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse.
  • Intérêt pour l’objet social de l’association et partage des valeurs de la structure

STATUT ET CONDITIONS PARTICULIERES

  • CDD avec possibilité CDI
  • Durée de travail : 35 h par semaine
  • Lieu de travail : Divers chantiers (75, 92, 95) et siège de l’association (93) et départements limitrophes
  • Niveau A ou B classification Halage / Convention Collective Nationale des ACI (coefficient 308 ou 341), soit entre 1937 et 2145 € brut mensuels selon expérience
  • Passe Navigo 50% (Zone RATP).
  • Frais téléphoniques couverts

Avantages collectifs sur critères de durée de présence :

  • 2 semaines de congés payés supplémentaires sur critère d’ancienneté dans la structure
  • Prime d’ancienneté
  • 13ème mois sur critère d’ancienneté dans la structure

Pour candidater, envoyer le CV par courriel (recrutement@halage.fr avec copie à coordi.chantiers@halage.fr) ou le déposer à la Coordination Chantier à Halage, 6 rue Arnold Géraux 93450 L’Île Saint Denis.

Prise de poste : dès que possible

Mis à jour le 18 décembre 2020

Charge(e) d’accueil et d’administration


       Association Intermédiaire Parisis Service

Fort d’une expérience de plus de 30 ans,  l’association permet  chaque année à environ cent personnes de renouer avec l’expérience du travail et de s’insérer dans l’emploi grâce aux particuliers, collectivités et entreprises nous font confiance.

Pour notre équipe nous recherchons :

                                        un(e) chargé(e) d’accueil et d’administration,

sous la responsabilité du président  et dans le cadre des objectifs fixés et le respect des procédures et directives établies,il/elle sera  chargé(e)  de la gestion administrative, l’accueil, la mise en place et le suivi des missions de travail.

Ses  missions et délégations sont les suivantes :

  • Accueil physique et téléphonique des clients, des demandeurs d’emploi et des partenaires .
  • Traitement de la demande et du suivi des prestations (missions de travail), délégation aux salariés.
  • Planning des interventions, création des contrats de travail, saisies des relevés d’heures, classement.
  • Renseignement des outils de suivis internes et externes.
  • Relation avec les salariés : absences, congés, remplacements, changement d’horaires.
  • Informations, conseils aux  personnes en insertion.

Lieu de travail : HERBLAY SUR SEINE (centre-ville)

Type de contrat : CDD 6 mois renouvelable éligible PEC

Durée hebdomadaire de travail : 21 heures

Qualification : employé(e)

Expériences :

Expériences significatives sur des postes d’administration et d’accueil  et l’idéal dans  l’insertion professionnelle.

Diplôme : Bac+2 ou équivalent souhaité

Profil : aimer le travail en équipe,  avoir un bon relationnel, être polyvalent,  posséder un sens de l’organisation et rigueur administrative.

Permis B souhaité.

Compétences spécifiques :

Maitrise du pack office, adaptation facile aux nouveaux logiciels de gestion, planning et suivi

Salaire indicatif :1 104 € brut mensuel sur une base de 91 heures

Poste à pourvoir rapidement

Si vous êtes intéressé(e ), adresser CV, lettre de motivation et prétentions par mail à :

direction.parisisservices@orange.fr

OFFRE D’EMPLOI : CDI – Directeur/trice


Date de prise de poste : 2 janvier 2021
Date de publication : 25 juin 2020
Lieu de travail : Ferme d’Ecancourt 95280 JOUY LE MOUTIER


La Ferme d’Ecancourt, implantée depuis 40 ans à Jouy le Moutier, sur la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise en limite du PNR du Vexin français, a pour objectif de contribuer à l’éducation à l’environnement au développement durable. Dans cette perspective, avec ses 14 salariés, elle s’attache à faire évoluer durablement les comportements individuels et collectifs vers l’éco-responsabilité.
L’association, bien ancrée sur son territoire, intervient auprès de tous les publics dans les domaines du développement durable, de l’environnement et du monde agricole. Association d’éducation populaire, elle a un rôle pédagogique au sens large : organiser, développer, expérimenter et animer toute activité ou projet d’information, de sensibilisation et de formation tendant à réaliser ses objectifs.
La Ferme d’Ecancourt travaille en relation avec des partenaires diversifiés. Elle gère les infrastructures nécessaires au développement de ses activités, notamment la ferme et le gîte d’Ecancourt.
www.ferme.ecancourt.fr


Structure emblématique sur le territoire, et en prévision d’un départ en retraite, la Ferme d’Ecancourt recherche son(sa) nouveau(elle) :


                                                   Un(e) Directeur/trice


Sous la responsabilité du Conseil d’Administration et du Président, le (la) directeur/trice assurera la gestion et le développement de l’association, en lien avec le projet opérationnel. Il aura pour mission de proposer, d’animer et de mettre en oeuvre la politique de l’association et l’ensemble de ses actions. Il(elle) encadrera une équipe de salariés et bénévoles.
Il(elle) sera chargé(e) de promouvoir la structure et ses actions auprès de différents partenaires, de développer des projets répondant aux besoins du territoire et de garantir l’équilibre financier.


Ses missions :

– Représenter et promouvoir l’association auprès de partenaires extérieurs

– Initier et développer les projets

– S’assurer de la cohérence des projets avec la politique de l’association

– Développer les relations avec les partenaires publics et privés

– Rechercher de nouveaux partenaires financiers

– Mettre en oeuvre et superviser les actions

– Préparer et organiser les différentes instances associatives (Bureau, CA, AG)

– Evaluer l’avancée des projets

– Encadrer et animer l’équipe salariée

– Gérer le personnel : recrutement, formation, …

– Assurer le suivi administratif et financier

– Participer aux travaux du GRAINE Ile de France


Profil recherché :

– D’un niveau BAC + 4/5

– Bulletin n°3 du casier judiciaire demandé

– Expérience de 5 ans minimum dans un poste de direction

– Maîtrise de l’ingénierie de projet

– Connaissance des acteurs et des enjeux économiques de territoire

– Connaissance et/ou expérience en animation, en EEDD, ou dans le domaine de l’environnement

– Connaissance des règlementations liées à l’hébergement et à l’accueil de groupes

– Capacités à mobiliser des partenaires

– Capacités d’innovation, d’anticipation, d’adaptation, et d’organisation

– Capacités rédactionnelles

– Sens du relationnel, capacité à convaincre, réactivité, rigueur, grande polyvalence, pragmatique

– Maîtrise des logiciels bureautiques

– Permis B obligatoire


Type de contrat : CDI
Rémunération : selon profil et expérience
Convention collective : ELISFA


Candidature à adresser par mail à :
Monsieur le Président
Courriel : fermeecancourt.recrutement@gmail.com


Réponse avant le 24 juillet 2020

UN(E) CHARGE(E) D’ACCOMPAGNEMENT ET DE DEVELOPPEMENT

Premier réseau national de travail temporaire d’insertion, ID’EES INTERIM est une filiale de GROUPE ID’EES. Implanté dans 29 départements depuis 30 ans, notre réseau compte 40 agences et permet chaque année, à plus de
4 000 personnes de renouer avec l’expérience du travail et s’insérer durablement dans l’emploi. Ainsi, 1500 entreprises clientes nous font confiance pour concrétiser leur responsabilité sociale.

Détail du poste

Sous la responsabilité du Responsable d’Agence et avec l’appui d’un réseau structuré et des services centraux du Siège (situé à Dijon), votre mission est de développer notre offre d’insertion sur votre bassin d’emploi dans le cadre des objectifs définis conjointement avec la Direction. Vous serez notamment en charge de prospecter les entreprises locales pour convaincre de nouveaux clients, d’assurer le suivi et la fidélisation des clients, de recruter les intérimaires en parcours d’insertion, de réaliser l’accompagnement socioprofessionnel des salariés en mission, de monter et de suivre des dossiers de formations qualifiantes, d’animer le réseau des partenaires et des acteurs locaux de l’emploi et de l’insertion, du respect de la législation du travail temporaire et des procédures qualité de l’entreprise, de contrôler les contrats de travail, vérifier les éléments administratifs clients et de réaliser des états statistiques.

Formation et expérience : de formation BAC + 2, vous avez une expérience de 2 à 5 ans dans le développement commercial et la vente de services aux entreprises, de préférence dans le domaine de l’emploi (travail temporaire, recrutement, formation…) ou dans le secteur de l’insertion (EI, AI, GEIQ…). Compétences spécifiques : outre vos qualités indéniables de « développeur », vous avez le goût du travail en équipe et vos valeurs humaines donnent du sens à votre action au quotidien. Votre ténacité, votre rigueur, vos sens de l’organisation et vos capacités d’adaptation seront des atouts indéniables pour ce poste.

Informations complémentaires

  • Lieu de travail : ARGENTEUIL
  • Type de contrat : CDI
  • Prise de poste : Dès que possible              
  • Expérience exigée de : 2 ans
  • Niveau de qualification : AGENT DE MAITRISE
  • Salaire indicatif : 1975 à 2075 Euros MENSUEL
  • Part variable indexée sur les résultats
  • Diplômes : BAC +2 ou équivalent
  • Permis B exigé

Mis à jour le 18 décembre 2020